Le projet en bref

Projet éolien du plateau de Pernant

Le projet de parc éolien du plateau de Pernant

En développement depuis l’hiver 2020 par la société Eléments, le projet éolien du plateau de Pernant est au début de la phase d’étude. En conséquence, ni l’implantation définitive, ni le nombre exact d’éoliennes ne sont encore connus.

Ci-dessus : la zone d’étude du projet éolien.

Ci-dessus : le site potentiel du projet éolien.

Les caractéristiques du projet éolien

  • Nombre d’éoliennes envisagées : 6 à 12 éoliennes et 2 à 3 postes de livraison
  • Localisation : La zone étudiée est située à la limite des communes de Pernant et Ambleny, dans une zone agricole de grande culture, à distance des villages.
  • Puissance unitaire : Environ 3 Mégawatts (MW) par éolienne.
  • Puissance totale envisagée : Entre 18 et 36 MW, c’est-à-dire 6 ou 12 éoliennes de 3 MW chacune.
  • Production annuelle estimée : 45 à 90 millions de kilowattheures produits par an (kWh/an) équivalents à la consommation électrique annuelle d’environ 10 000 à 20 000 personnes (chauffage compris), soit presque 2 à 4% de la population du département de l’Aisne, en fonction du nombre d’éoliennes installées.
  • Économie de rejet de CO2 : Le parc éolien évitera l’émission annuelle d’environ 14 000 à 28 000 tonnes de CO2 dans l’atmosphère.

    .

Pour le projet éolien du plateau de Pernant, le modèle exact d’éoliennes n’est pas encore fixé. Il dépendra des résultats d’études – vent, environnement et paysage notamment. A ce stade, le gabarit envisagé est :

Mât d’une hauteur comprise entre 90 et 120m / Pales d’une longueur comprise entre 45 et 70m.

Pourquoi un projet éolien sur le plateau de Pernant ?

Le choix du site du plateau de Pernant pour le développement d’un projet de parc éolien est le fruit d’une analyse multicritères à l’échelle du département de l’Aisne. Ainsi, les communes de Pernant et Ambleny ont été identifiées comme propices au développement d’un projet éolien selon différents critères :

  • Un gisement en vent important, avec une vitesse moyenne estimée à 6,6 mètres par seconde (m/s) à 100 mètres de hauteur.
  • Une topographie et un milieu physique propices.
  • Un futur parc peu visible depuis les villages alentours, situés dans les vallées.
  • Peu de contraintes au niveau des servitudes aéronautiques et des réseaux d’infrastructure.
  • L’éloignement aux lieux de vie et aux habitations (plus de 500 m).
  • Aucune protection naturelle réglementaire sur la zone.

Quels seront les bénéfices du projet pour la collectivité ?

Un parc éolien bénéficie au territoire sur lequel il est implanté. Les éoliennes sont soumises à la même fiscalité que n’importe quelle entreprise et génèrent des retombées économiques directes et indirectes :

  • Pour les collectivités territoriales : Un certain nombre de taxes sont payées par les sociétés exploitantes des parcs éoliens, réparties entre le Conseil Régional, le Conseil Départemental, la Communauté de Communes et les Communes. Pour un parc éolien de 18 MW ( 6 éoliennes de 3 MW chacune), le bloc communal (Communauté de Communes + Communes) perçoit environ 120 000€ par an, dont environ 35 000€ perçus directement par la commune.

    Au-delà de la fiscalité, Eléments propose d’accompagner le territoire dans des projets vertueux. Eléments propose aux communes d’accueil que le parc éolien puisse aider à financer des projets locaux (rénovation du patrimoine, efficacité énergétique, etc.) à hauteur de 1000€ par mégawatt (MW) installé par an, soit 18 000€ par an pour un parc de 18 MW.

  • Pour les riverains : Les habitants des villages pourront participer au financement du parc éolien, et en retour percevoir des retombées économiques directes. Ce mécanisme de financement participatif sera mis en place à la construction du parc, pour qu’aucun risque ne soit porté par les citoyens.